Sea & Sea : un caisson pour le Nikon D7000

Voilà Sea & Sea qui annonce son caisson pour le D7000 – à priori, il devrait être rapidement disponible puisque déjà finalisé ! Les molettes de réglages semblent bien dimensionnées… mais celle à l’arrière n’est pas forcément des plus accessibles !

D7000

Le gros hic pour moi reste l’écartement des boutons de sélection de collimateurs : ils ont fait ça bien sur les caissons des D300 et D700… mais depuis, ils régressent : avec des gants, ça risque d’être !

D7000

On notera qu’il n’est pas équipé de prise flash mais que tout est là pour en mettre une (une seule) – cqfd : la fibre optique est de mise !

A voir le positionnement des commandes du côté droit à l’arrière, ce caisson est résolument tourné vers la vidéo… dommage pour les photographes !

Bonne Année

Bonne Année

Du nouveau côté plongeur.com avec le mag v4 !

Plongeur.com - le mag 4

Avoir une bonne image selon National Geographic Magazine !

Pour ceux et celles qui comprennent la langue de Shakespeare… y’a plus qu’à !

Nauticam ? trop fort !

Le Nikon D7000 est à peine disponible à la vente, voilà que Nauticam annonce le caisson pour ce boitier ! Pourquoi ‘trop fort’ ? parce que jusque là il fallait attendre au moins 6 mois pour avoir un quelconque caisson en aluminium finalisé !

Il faudra tout de même attendre début décembre pour que votre revendeur préféré puisse vous fixer un délai définitif mais sachez d’ores et déjà qu’il va vous détrousser d’environ 3100$ soit un prix final en France avoisinant les 2600€ !

Marketing… qd tu nous tiens !

Et voilà : l’année n’est pas encore terminée que l’on parle déjà des prochains appareils photos : des équipements qui ne se sont même pas vu annoncer officiellement par leurs constructeurs ! Un exemple, le Nikon D400 qui avec ses 16 Mpix (au moins) doit remplacer le D300s sous peu !!! Bien sûr, ce ne sont que des spéculations mais il est probable que l’on ne soit pas loin de la vérité.

Il faut dire que le marketing fait quand même très fort dans le monde des APN… et, même si certains y ont laissé leurs plumes, les constructeurs doivent avoir sacrément augmenté leur chiffre d’affaire (et leurs bénéfices) depuis l’avènement du numérique ! Il faut savoir qu’avant, quand l’amateur achetait un boitier typé expert ou pro à 1500/3000€, il pouvait le garder pendant 10 années voire plus… et le parc global ne se renouvelait que rarement ! Aujourd’hui, ce même parc n’arrête pas d’évoluer (si on peut appeler ça ainsi) et il faut ajouter à ça que, la facilité amené par cette techno faisant, le nombre de photographes à sensiblement augmenté. En bref : les constructeurs vendent beaucoup plus qu’avant (ce qui en période de crise, en soit, n’est pas une mauvaise chose) et leurs services marketing font vendre plus encore (là, c’est plutôt bof à mon sens) !

La course au Mégapixels : je me souviens d’un amateur équipé d’un D70 de 6Mpix qui est passé au D200 10Mpix pour gagner en définition ! Là où le bât blesse, c’est qu’il a perdu une foule de modes programmes (paysage, portrait, …) dont il ne savait se passer pour faire ses images : les 4Mpix supplémentaires on masqué les fonctionnalités typés ‘expert’ du boitier… surtout pour un gars qui ne faisait que des tirages en 13×18 au final ! Aujourd’hui, on dit que cette course est terminée mais on se rend assez facilement compte que ce n’est pas tout à fait vrai : combien ont vraiment besoin des 16Mpix du Canon 7d ou du futur (peut-être) D400 ? Lors d’une interview télévisée au dernier salon de la photo de Paris, je me souviens d’un commercial de Canon qui disait que les 21Mpix du Canon 5D MkII permettaient avant tout de recadrer les images : on déclenche très approximativement et on repense son image après !

Là, on commence à parler sérieusement des appareils à visée électronique qui sont un mix entre le reflex et le compact : la visée se fait grâce à l’écran à l’arrière du boitier et les objectifs sont interchangeables ! Ne vous méprenez pas car là encore le marketing va faire très fort : ils vont convaincre tout un chacun que c’est ce qui se fait de mieux… et pour cause : la conception de l’appareil fait que le prix de revient sera bien moindre pour un prix final égal voire supérieur à celui de ce que l’on appelait jusque là un ‘reflex’ !  Pour les ‘portraitistes’et, pire, les ‘macroteurs’ : croyez vous vraiment qu’il soit possible d’être sûr de sa mise au point sur un écran de 3’’ ? bien sûr que non… donc : notre œil et les bons viseurs resteront l’arme absolue pour des images bien nettes ! A bon entendeur…

Une plongée dans le Kelp

Passionné par les eaux froides et les forêts de Kelp, je n’ai pas pu résister à l’envie de partager ce film tourné aux abords de la Californie.

Une de me prochaines destinations…

Un trépied pour aller sous l’eau

Beaucoup de bricoleurs s’amusaient à s’en fabriquer un jusque là mais les non-bricoleurs vont enfin avoir la possibilité de s’équiper aussi : Ultralight annonce un nouveau trépied sous-marin. La HDR, les vitesses (très) lentes et autre techniques photos sur pieds s’ouvrent à tous. Il ne reste plus qu’à savoir quand il sera commercialisé et à quel prix…

Trepied Ultralight

Accus AA : du nouveau !

Eneloop

Il y a 3 ans, Sanyo a fait évoluer le monde des accus avec les Eneloop : des accumulateurs ayant une auto-décharge quasiment inexistante ! Seul hic pour nous photographe subaquatique : elle n’existait qu’en 2000mAh ce qui en réduit considérablement l’autonomie et, de fait, le nombre d’éclairs que nos flashs pourront émettre !

XX

Voilà que Sanyo répond à une demande Européenne en mettant sur le marché les « XX » eux aussi à 2500mAh ! A vrai dire, ils ont été précédé par Ansmann qui en début d’année ont répondu à cette demande d’autonomie en commercialisant les « maxE » 2500mAh ! J’ai acquis ces derniers accus il y a quelques temps et peux vous dire que la performance est au rendez-vous : après 3 plongées et 200 photos avec les flashs quasi-systématiquement en ‘full’, je n’ai plus vraiment de doute : je pousserai la tentative vers la 4ème plongée un de ces jours !

Ansmann maxE

Bien sûr, le 2ème avantage est qu’une fois chargé vous pouvez les laisser dans le tiroir et leurs donner une ‘petite dose de jus’ avant la plongée suivante… quoique si vous n’en faite qu’une, vous pourrez attaquer directement sans même leur donner ce p’tit coup de remontant (c’est ce que je fais régulièrement) !

Ces accumulateurs sont bien évidemment plus onéreux que les autres mais vous pourrez les charger avec vos chargeurs habituels (ils sont normalement tous compatibles).

Un conseil dans le genre astuce qui a fait ses preuves : laissez toujours les lots ensemble lors de la charge…

Premier stage photo AquaMonde

Aquamonde

AquaMonde va organiser son premier stage photo en juin 2011 en Martinique à la Pointe du Bout, aux Trois Îlets.
Ce stage de photos numériques sera encadré par Robert Pakiela et Claude Ruff du samedi 11 juin au dimanche 19 juin 2011 et comprendra des cours théoriques de photographie et d’informatique liés à l’image subaquatique. Ce stage est ouvert à tous les plongeurs de niveau II minimum ou équivalent ayant contracté une assurance spécifique à la pratique de la plongée en scaphandre.

Le prix du séjour est de 1280,00 € vol compris.

Pour plus d’information, vous pouvez contacter la rédaction : info@aquamonde-magazine.fr

Stage Aquamonde