Archive(s) pour la catégorie ‘Stage/Séjour’

Au sud de l’Alaska : la Colombie Britannique.

De retour de mon 3ème voyage en Colombie Britannique… et je ne m’en lasse pas !

Canada 2011

L’accueil des Canadiens reste un must en la matière, ce n’est pas un mythe ! Là, au Sud de l’Alaska, la vie sauvage reste omniprésente et préservée.

Bien évidement, nous y sommes aller pour plonger et là encore, le détroit de la Reine Charlotte qui sépare le continent Américain de l’immense Ile de Vancouver recèle de vie.

Canoé
Dauphins
Phoque
Baleine
Lion de Mer
Aigle
Pascal Carrier
Gorgonocéphale
Blennie
Red Irish Lord
Ambiance
Méduse Géante
Anémones Blanches
Pieuvre Géante
Gooseneck Barnacles / Pousse Pieds
Poisson de Roche
Méduse Géante
Nudibranche
Crustacé
Méduse et crustacés

De retour de Martinique…

Le 1er stage Aquamonde vient de se terminer : il a eu lieu au centre de plongée Planète Bleue aux Trois Ilets en Martinique.

Stage Photo Aquamonde

Quelques images que j’ai pu prendre :

Crabe Flèche
Crabe Flèche
Crabe Flèche
Crevette pereclimenes
Blennie
Poisson Lézard
Ambiance
Ambiance
Crabe Flèche

Premier stage photo AquaMonde

Aquamonde

AquaMonde va organiser son premier stage photo en juin 2011 en Martinique à la Pointe du Bout, aux Trois Îlets.
Ce stage de photos numériques sera encadré par Robert Pakiela et Claude Ruff du samedi 11 juin au dimanche 19 juin 2011 et comprendra des cours théoriques de photographie et d’informatique liés à l’image subaquatique. Ce stage est ouvert à tous les plongeurs de niveau II minimum ou équivalent ayant contracté une assurance spécifique à la pratique de la plongée en scaphandre.

Le prix du séjour est de 1280,00 € vol compris.

Pour plus d’information, vous pouvez contacter la rédaction : info@aquamonde-magazine.fr

Stage Aquamonde

Mer Rouge : de retour d’une Croisière Nord

De retour d’Egypte où j’ai eu le plaisir d’encadrer un stage de photo sous-marine en collaboration avec l’agence de voyage Blue-Lagoon : ils étaient 7 pour la grande majorité équipée d’appareils photos compacts. Les voilà rentrés en France avec toutes les cartes en main pour appréhender le mode manuel : la gestion de la lumière n’a (normalement) plus de secrets pour eux… il ne leurs reste plus qu’à faire des images pour progresser !

Pour la petite histoire : le hasard m’a fait retrouver un couple que j’avais croisé lors du dernier stage que j’organisais en Indonésie. Isabelle et Marco sont des passionnés de voyages-plongées et je vous invite à les retrouver sur leur blog : http://www.ontheploufagain.com. Qui a dit que le « monde est petit » ? ;)

Stagiaires
Bateau

Bateau

La croisière s’est faite sur la goélette Kemal Oglou de Blue Lagoon : un beau bateau fonctionnel avec, pour seuls regrets, quelques cafards qui trainaient de ci de là et des odeurs plutôt nauséabondes par moment dans les toilettes !

Le gros point noir de ce séjour reste la météo : énormément de vent ce qui est plutôt rare pour cette saison. Du coup, l’état de la mer nous a empêché de rejoindre les épaves que nous devions visiter mais heureusement, nous avons pu faire l’une des plus belles d’entre elles à mon goût : le Ghiannis D !

De là, nous avons dû nous résigner à faire des sites type tombants et autres jardins de corail ce qui m’a amené à un constat amer : qu’il s’agisse de faune fixée ou non, les fonds marins de la mer rouge sont de plus en plus pauvres et ce même quand on fait une croisière à bonne distance des côtes !

Fort de ce constat, je comptais ne plus retourner en Egypte mais à en discuter avec le guide Egyptien : il semblerait que le sud de la mer rouge soit encore préservé des affres du tourisme de masse ! Je vais peut-être tout de même essayer de faire mon propre constat lors d’une croisière type Zabargad un de ces jours : avis aux amateurs.

Le guide en question se nomme Houssin : un grand merci à lui de nous avoir mené vers les différents sites en tenant compte de nos demandes. Il se jetait d’ailleurs volontiers à l’eau pour nous accompagner : ce n’est pas toujours le cas.

Pour finir, quelques images – d’autres devraient suivre.

http://www.aquatilia.com/Blog/201007/P768_181.jpg
http://www.aquatilia.com/Blog/201007/P773_007.jpg
http://www.aquatilia.com/Blog/201007/P774_040.jpg
http://www.aquatilia.com/Blog/201007/P773_051.jpg
http://www.aquatilia.com/Blog/201007/CN_03.jpg

De retour des Bahamas

Dans l’Océan Atlantique aux abords de la mer des Sargasses, les Bahamas sont composés de plusieurs centaines d’îlots et d’îles dont celle de San Salvador ! C’est ici qu’en 1492 Christophe Colomb a mis pied à terre après avoir traversé l’atlantique… et c’est ici que 500 ans plus tard, en 1992, le Club Med a créé un village nommé ‘Columbus Island’ qui a plutôt bonne réputation !

Club Med Columbus Island

Tout ceci faisant, ma femme et moi, nous avons décidé d’aller nous y détendre dans le cadre d’un séjour type « soleil d’hiver » ! Bien évidemment, même si ce n’était pas la priorité, ce qui nous a aidé dans notre choix c’est la possibilité d’y plonger… et d’y faire quelques images !

http://www.aquatilia.com/PictPub/SanSalvador/Columbus_bt.jpg

Le Club est fidèle à sa réputation : on y mange très bien, on y boit tout aussi bien, les chambres sont spacieuses et agréables et le personnel des plus aimables même si certains GO en font un peu trop !

Au programme pour nous : planche à voile et catamaran ! Nous sommes tout sauf des pros dans ces sports, mais c’était bien agréable d’avoir des conseils avisés histoire de s’amuser un peu dans le cadre d’activités que nous ne pratiquons qu’exceptionnellement !

http://www.aquatilia.com/PictPub/SanSalvador/Kata1486.jpg
http://www.aquatilia.com/PictPub/SanSalvador/Kata1507.jpg http://www.aquatilia.com/PictPub/SanSalvador/Kata1494.jpg

Côté plongée, par contre, on est un peu dans le gnan-gnan des règles de sécurité mais cela se passe malgré tout plutôt bien. A terre, tout est prévu pour le confort du plongeur (rinçage, rangement, …). Les bateaux sont énormes et, par la même, spacieux – à noter un énorme bac de rincage réservé au matériel photo.

Sous l’eau, ça se gâte… surtout que nous faisons plutôt partie des blasés vu tous les fonds que nous avons pu voir à ce jour ! Je me doutais qu’à moitié que ce ne serait pas forcément intéressant… mais les 4 premières plongées m’ont fait regretter d’avoir signé un forfait 12 plongées ! Heureusement, les suivantes m’ont un peu réconcilié avec l’option prise ! Nous avons eu droit à bon nombre d’espèces du coin dont du gros comme les barracudas, les raies pastenagues, les requins de récif… et, aussi, des requins marteaux et des requins tigres qui n’étaient pas là par appâtage mais simplement de passage ! Malheureusement, la distance qui nous séparait de ces bêtes légendaires ne m’ont pas permis de prendre d’images… mais le souvenir est là !
Pour ce qui est du ‘petit’, par contre : rien de rien outre des ‘monnaies des caraïbes’ à profusion et quelques petites blennies – je me suis donc très vite résigné à rester exclusivement au grand angle pour mes clichés !

Le Bateau
http://www.aquatilia.com/PictPub/SanSalvador/P742_024.jpg

Une chose étonnante pour cette région : la présence de Rascasses Volantes ! Renseignements pris, ces poissons n’ont effectivement rien à faire là : un aquarium de Miami a laissé s’échapper quelques espèces. Sans prédateurs, ces poissons lions commencent à pululer et leur voracité affecte la faune locale ce qui est plutôt gênant.

La visibilité aux Bahamas permet de faire des mi-air/mi-eau du plus belle effet… le bleu du ciel se confronte au bleu de l’eau.

http://www.aquatilia.com/PictPub/SanSalvador/P742_010.jpg

http://www.aquatilia.com/PictPub/SanSalvador/P742_056.jpg

De retour de Sulawesi

Le détroit de Lembeh est situé en Indonésie dans une région appelée Sulawesi – la ville principale est Manado. Ce détroit doit faire partie des fonds marins les plus riches qui soient si l’on considère la variété d’espèce que l’on y trouve (beaucoup sont endémiques). Le pendant de cette richesse est que la visibilité y est tout sauf bonne et qu’il n’y a que peu de fonds coralliens : le sable noir qui nous vient des volcans du coin domine !

Durant la deuxième partie du séjour, nous étions à Bunaken : là, la visibilité se devait d’être, à l’inverse, excellente mais les sites sont très souvent exposés à de forts courants marins qui peuvent être dangereux.

J’y étais avec 10 stagiaires et 2 photographes confirmés nous ont accompagné – les cours étaient axés sur la macro, ils portaient tant sur le matériel de prise de vue que sur les techniques de prise de vue. Le plus gros avantage, c’est qu’il n’y avait que des photographes : aucun plongeur n’a eu à se plaindre de devoir attendre un binôme ;)

Merci à Singapour Airlines et au A380 ne m’avoir déposé là-bas

Et voilà quelques images :

Voici une petit poulpe d’à peine 3 cm qui fait partie des créatures les plus venimeuses qui soient :

Une espèce qui a été découverte il y a tt juste un an : le Pygmy Pipedragon (Kyonemichthys runengami) (un dragon de mer).


Un ver qui a dû amener le réalisateur de Dune à son idée du film :



L’hippocampe pygmée



Pour que vous compreniez bien ce qu’est cette petite bête, j’ai pris en photo le doigt de mon guide qui pointait vers l’hippocampe (promis, il n’avait pas de grosses paluches… et c’est bien un doigt de la main : son index) !.

Pour finir, une photo du poisson fantôme dont les nageoires pectorales se transforment en petit nid douillet pour les oeufs après la ponte.

Du côté de Bunaken, j’ai pu exploiter un peu mes grands angles…

… mais aussi mon objectif macro avec un Hippocampe Pygmée qui manquait à ma bibliothèque : le Pontohi

Pour le reste, rendez-vous prochaienment sur le thème du mois sur www.aquatilia.com !

De retour de la Colombie Britannique

Il y a 12 jours, j’ai quitté l’Alsace en TGV pour l’aéroport Charles de Gaulles ! Là, j’ai retrouvé quelques personnes de l’équipe pour prendre un vol pour Amsterdam où toute l’équipe au grand complet s’est retrouvé pour prendre un vol pour Vancouver. Une petite nuit dans la ville des futurs JO et nous avons repris un petit coucou pour Port-Hardy, une bourgade tout au nord de l’ile de Vancouver ! Nous ne serons toujours pas au bout du voyage puisqu’une heure de bateau nous sépare de l’ile ou nous allons loger : Hurst Island ! Cette ile perdue au milieu de nul part ne compte comme habitation que les quelques bicoques dans lesquels nous logeons. Bill et Annie nous reçoivent à la Canadienne : chaleureusement…

La Colombie Britannique : une province du Canada dont la capitale est Vancouver ! J’y suis allé la première fois fin 2006 et je ne rêvais que d’une chose depuis : d’y retourner ! La configuration du site fait qu’il est assez simple d’y organiser un stage… et c’est comme ça que j’ai entrainé 8 autres photographes dans les eaux peu accueillantes du nord de la Colombie Britannique. Il faut avouer que l’eau y est froide : maximum 10° et minimum 5° avec une moyenne relativement constante de 7/8° ! En clair, plonger là-bas cela se mérite… mais ça vaut le coup/cout !

Quelques images… avec un avant aperçu l’endroit où nous avons séjourné pour commencer: God’s Pocket.

God's Pocket

Les copains… de gaies lurons !

Les environs…

La plongée…

Les fonds…

La grande rencontre : les Lions de Mer de Steller ! Une roquerie de près de 200 têtes pesants de 150 à 800 kg !

Un très grand moment du séjour !

Cette espèce était en voie de disparition dans les années 70 : la bêtise de l’homme en a fait une cible d’entrainement pour les avions de l’armée de l’air sans parler des massacres organisés par les pêcheurs sous prétextes que ces animaux prélevaient tous leurs poissons !

Depuis, le gouvernement a pris des mesures et la population du Lion de Mer de Stelle s’est stabilisé… mais il reste toujours encore en danger : la polution et les filets à la dérive !

Je ne parle pas des rencontres en surface avec, bien sûr, les lions de mer mais aussi les aigles, les orques, les phoques, les baleines à bosse et même les ours : le Canada est sauvage et c’est avec un grand regret que nous avons pris la route du retour ! Rendez-vous est déjà pris : Aout 2011 pour le prochain séjour

à paraître, un article dans Aquamonde en fin d’année : tous les photographes de l’équipe vont mettre en commun leurs images pour faire un article des plus illustrés